Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 10:43

 

 

Si vous manquez d'idées pour la récup',

 

voilà un article qui va vous permettre

de contribuer à moins jeter !!!!!

 

 

La récupération


Vos voisins et vous même jetez certainement à la poubelle des objets ou des matières qui seront des richesses pour nos petits enfants et pour nous mêmes si, dans quelques années, le clash-oil intervenait plus tôt que prévu...

 

Il est nécessaire de prendre conscience que le contenu de nos poubelles recelle des trésors inexploités.

 

Si vous en avez la place, autant dès maintenant récupérer le maximum d'objets inutiles aujourd'hui et qui pourraient avoir un grand intérêt demain :


- Les bouteilles de plastic et les bidons transparents pourront servir de protection pour les petits plants, de reserves d'alimentation en eau potable, de réserves d'arrosage pour vos plantes ou de réserves de stockage de moyens divers. Accessoirement, une bouteille coupée en deux et dont la partie supérieure est retournée dans la partie inférieure peut servir de piège à guêpes si vous mettez une eaux sucrée au fond de la bouteille...

- De la vieille huile de vidange ou de friture pourrait servir pour graisser vos outils.

- Les bouteilles en verre peuvent servir pour de nombreuses applications... en particulier pour réaliser des bancs thermiques. En la plantant à l'envers dans votre potager, remplie d'eau une bouteille peut servir de goutte à goutte pour certaines plantes. Plantez au préalable une bouteille en plastique découpée et enfoncez la bouteille pleine d'eau à l'intérieur, vous pourrez ainsi facilement la récupérer pour la reremplir ou la remplacer.
Si vous manquez de place pour stocker vos bouteilles, utilisez les comme bordure de vos carrés de potager, vous pourrez ainsi les récupérer quand vous le souhaitez. Les bouteilles participeront par ailleurs au réchauffement de votre terre dans les mois les plus froids.

- Les bidons transparents de 20 litres peuvent servir de mini serres ou d'arrosoirs en les découpant en fonction des besoins. Chaque hivers, à cause du chauffage à pétrole, il y a toujours un grand nombre de ces bidons dans les poubelles.

- Un flacon de shampoing découpé peut-être utilisé pour faire vos étiquettes de marquages dans le jardin.

- Les petits pots de yaourt à boire (avec bouchon) permettent de conserver les graines au sec à l'abri de l'air et de la lumière.

- Ne jettez plus jamais vos pulvérisateurs qui vous aident aujourd'hui à nettoyer vos vitres, il pourront vous servir demain à faire des traitements de bouillons de cultures pour vos plantes et votre potager...

- Une vieille machine à laver et un vélo d'appartement pour faire une machine à lavelo.

- Des barils d'huile de moteur peuvent être utiles pour récupérer l'eau. (voir auprès des garages)

- Les vieux vêtements pourront servir pour les pièces. Sans valeur aujourd'hui, ils pourraient vous être très utiles plus tard.

- Tout ce qui est tissé en laine, en coton en fil... pourrait être réutilisé plus tard pendant les longues soirées au coin du feu...

 

 

Témoignage personnel :
J'ai vu dernièrement dans une grande surface, des petits tuteurs pour le jardin vendus à 0,40 € pièce. Or je trouve régulièrement des étentes à linge jetées à la poubelle parce qu'une soudure à laché... Les différentes tiges d'acier peuvent servir de tuteur (ou autres utilisations à trouver*...). Dans une seule étente à linge (format tour) vous pouvez créer ainsi une trentaine de mini tuteurs, soir une économie de plus de 10 € !!!!!!!!

J'habite un quartier plus ou moins résidenciel et je trouve également régulièrement des billes ou des souches de bois jetées certainement par des personnes qui n'ont pas de cheminée ou qui ne souhaitent pas salir leur maison.... Au prix et au poids du bois, chaque fois que je m'arrête et que je rempli mon coffre, je met ma fierté de côté et je pense à chaque fois à l'économie que je réalise qui ne se chiffre pas en centimes mais en multiples d'euros...
*Le fer coute de plus en plus cher aussi je me sert de ces tiges pour les insérer dans mes blocs de bordures pour les renforcer.

 


- Tous les miroirs (même un peu ébréchés), les CD Roms et tout ce qui pourrait servir pour réaliser des réflecteurs solaires; même si vous n'avez pas le temps de le faire tout de suite, leur présence dans votre grenier pourrait être une source de bienfaits plus tard.

 

- Les vieilles fenêtres ou portes vitrées peuvent être conservées pour être utilisées pour les chassis chauffés de votre jardin ou pour réaliser des bancs thermiques.

 

- Les vieilles moquettes peuvent être utilisées pour faire des allées entre vos carrés de potagers (cela évite les mauvaises herbes; moins de temps passé à arracher les mauvaises herbes, c'est plus de temps passé à plus utile.) Par ailleurs, l'hiver, en positionant une vieille moquette sur un futur potager permettra de trouver au bon moment un terrain plus meuble et plus facile à travailler...

 

- Un petit réfrigérateur peut servir pour réaliser un four solaire ou les bases d'un séchoir solaire.

 

- Un réfrigérateur un peu plus grand, couché sur le coté peut parfaitement servir pour réaliser à moindre frais un clapier très confortable pour les lapins.

- Un refrigérateur stocké dans votre grenier ou votre sous-sol peut servir de placard de rangement de luxe permettant la mise à l'abri de vos graines ou de vos boites de conserves...

- Dans un réfrigérateur, les plaque métaliques qui le compose peuvent avoir leur utilité pour réaliser un modèle de repiquage des radis par exemple; en perçant des trous à équidistance et en laissant la plaque sur place, elle empêche la mauvaise herbe de pousser et les corvées atenantes (donc gain de temps) et vous ferez des économies de graines...

- Toujours dans un réfrigérateur... Le bac de récupération des eaux peut servir pour faire des semis, les grilles de séparation peuvent être utilisées comme tuteur pour les petites plantations, la grille de ventillation à l'arriere du réfrigérateur peut servir de claie pour votre séchoir solaire...

 

- Un ballon d'eau chaude hors service, peut avoir une seconde vie comme réserve d'eau auxiliaire dans le grenier ou au sous-sol; il peut servir pour confectionner le réservoir d'un chauffe eau solaire ou bien encore être découpé comme abreuvoir, il peut-être aménagé et utilisé commme bac de compostage ou servir de bassin de filtrage des eaux usées...


- Un bac à linge sale peut être utilisé pour réaliser un mini bac à compost.

 

- Les vieux annuaires, les journaux gratuits pourront, le jour venu, remplacer le PQ. En attendant ils peuvent servir de support pour faire des étagères dans la cave ou le grenier.


- Une vieille chambre à air peut être découpée en fines bandelettes pour accrocher (avec souplesse) vos plantes à leurs tuteurs. Avec une chambre à air de camion vous pouvez réaliser une bande pour la fixer en bas d'une porte qui laisserai passer le froid durant l'hiver.

 

- Des vieux pneus peuvent être utilisés comme tour de plantation ce qui permet plus de surface exploitable, une meilleure économie d'eau d'arrosage, moins de courbature car vous aurez moins à vous pencher...

 

- En fin de chantier les seaux de peintures (nettoyés) peuvent être utilisés pour stocker la cendre que vous récupérez l'hiver pour créer plus tard une barrière contre les limaces autour de vos salades tout en fertilisant le sol.

 

- Les surplus de blocs de siporex se retrouvent régulièrement au pied des poubelles. Leur récupération peut-être utile à plus d'un titre : pour être utilisé comme volume pour boucher un trou de maçonnerie, pour servir de réserves et collecte d'eau dans le fond des pots, pour servir de filtre pour les eaux usées.

 

- Les emballages de gateaux en plastic semi rigide est utile pour regroupe les pots de semis.

 

- Toutes sortes de tubes jetés peuvent être récupérés pour faire des tuteurs ou des canalisations d'acheminement de l'eau pour votre arrosage.

 

- Dans le même esprit les bandes de vos vieilles k7 vidéo VHS peuvent être découpées au ciseau pour faire des accroches solides et remplacer une ficelle que vous n'auriez pas sous la main.

 

- Des vitres de voitures plantées en bordure peuvent protéger vos jeunes plants du vent.

 

- Des vieilles roues de vélo coupées en deux peuvent servir de support pour réaliser un tunnel de forçage pour votre potager.

 

- Un vieux volet roulant en PVC peut servir de base à un mur végétal.

 

-Une vieille table de jardin en plastic peut être utilisée pour récupérer de l'eau plus efficacement :  rétournez la table enlevez lui les pieds coupez partiellement les renforts pour laisser passer l'eau et la diriger sur le trou central qui sera positionné sur un bidon; la surface de la table étant supérieure à la surface du bidon permettra de récupérer plus d'eau que s'il était isolé; de plus la table peut servir pour obturer le bidon et éviter la prolifération des moustiques sur les eaux stagnantes laissées à l'air libre.

 

- Le tuyau souple d'un aspirateur peut être récupéré pour canaliser l'eau entre deux bidons de récupération d'eau qui ne seraient pas au même niveau.

 

Un cylindre de lave linge peut être utilisé pour réaliser un silo de conservation à enterrer pour stocker vos légumes racines ou comme poubelle de jardin pour y placer les mauvaises herbes.

 

- Ne jettez plus les bas et les collants, ils pourront servir de filtres à toutes sortes de liquides à filtrer...

 

- Ne jettez plus le papier alu usagé, il peut servir de barrière pour mettre au pied de vos arbustes pour les protéger de certains insectes.


Récupérez les packs de lait qui pourront servir utilement de réceptacle pour vos plants de sevrage. (mettre quelques graviers au fond + un feutre au dessus pour séparer le terreau des surplus d'eau.)

 

Et si vous avez l'âme d'un férailleur, l'instinct de conservation et une capacité de stockage, récupérez les batteries au plomb que l'on voit régulièrement jettées à côté des poubelles... au vu de l'évolution du prix du plomb actuel, vos vieilles batteries vaudront bientôt de l'or...

 


La récupération peut être une richesse et un placement judicieux pour l'avenir.

Si vous manquez de place mais que vous avez la chance d'être propriétaire d'une maison, créez des apentis, exploitez et creusez votre vide sanitaire, des chassis sur-élevés avec un coffre de rangement dessous,  le volume au dessus du lit ou un couloir haut de plafond peuvent servir en les abaissant à créer des volumes de réserves importants... et si vous avez un grand père qui possède une vieille grange innocupée...

Consultez régulièrement les sites Récupe.net ou Donnons.org il y a parfois de véritables opportunités de récupération d'objets devenus inutiles ou emcombrants pour les uns qui seront des moyens utiles pour vous...

Quelques idées intéressantes de récupération (avec exemples photos à l'appui) :http://espritrecup.fr/



Votre réelle capacité de récupération pourrat être mesurée par la réduction du volume de vos propres poubelles :


moins vous jetterez, plus vous consommerez intelligement.

 

http://sos-crise.over-blog.com/ext/http://autarcies.com/

 -- 
Repost 0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 10:36

 

SURVIVRE EN VILLE…quand tout s’arrête
par Jade ALLÈGRE

 

 

 

 

 

MANUEL DE SURVIE ECOLOGIQUE tout terrain tous pays
L’essentiel de ce qu’il faut savoir, et tous les petits « trucs » malins et pratiques, dans un style sympa et facile à lire.

 

Pas "prise de tête", informatif mais festif.

 

 

 

Passer cette info à nos enfants, c'est garantir leur sécurité, savoir qu'ils pourront se tirer d'affaire en toutes circonstances.

 

Accessible à tous et attractif, ce manuel de « survie urbaine » plait beaucoup aux ados.

LE petit cadeau "cool" et sympa du citadin !

"Petit mais costaud", il vous aidera, quel que soit votre niveau d'information et de formation préalable
 
Ce manuel de survie écologique tout terrain tout pays apporte des réponses efficaces et simples aux situations de pénurie d’eau potable, de nourriture et de soins médicaux, lorsque l’on n’a rien stocké … ou lorsqu’on désire  « voyager léger ».

 

 

Imaginez une panne générale : plus d’électricité, plus d’eau potable à votre robinet. Comment se débrouiller quand on a rien vu venir, rien prévu, rien stocké ? Comment boire l’eau de la Seine demain ?

 

Imaginez que vous soyez tenté de partir au bout du monde.

 

L’idéal serait de voyager léger, tout en se garantissant contre les mauvaises surprises.

Comment équilibrer votre nourriture avec rien ou presque ? Comment aider votre corps à lutter contre tous ces microbes inconnus, à résister mieux aux épidémies ?

Si vous aimez « assurer » pour vous et vos proches, ce manuel se glissera dans votre poche, et vous donnera toutes les clefs, tous les « tuyaux ».

 

une émission radio - Interview avec Jade Allegre

QUATRIÈME DE COUVERTURE


Mon voisin est fou !

Amoureux des déshérités, il vole à leur secours aux quatre coins de la planète.
Dans les lieux les plus invraisemblables il partage avec les populations le maïs avarié, l'eau polluée. Avec les missions humanitaires il agit au coeur des épidémies, côtoie la peste et le choléra... Et nous revient en pleine forme !
Moi, il me suffit de sortir sans écharpe pour me retrouver à l'agonie.
C'est sûr, il a un "truc".

J'ai demandé à ce spécialiste de la survie de me donner tous ses tuyaux?
Je lui ai dit : Qu'est-ce que tu me conseillerais de faire si tout venait à manquer ?
En ville nous sommes fragiles. Il suffit de si peu pour que tout s'arrête.
Une panne d'électricité, une rupture de canalisations d'eau, une grêve de transporteurs...
Je voudrais être à l'abri, je voudrais savoir me débrouiller quoi qu'il arrive, je voudrais apprendre à avoir tout quand il n'y a plus rien.

Comme toi.

 

DESCRIPTIF

A partir de la situation la plus difficile - en ville, sans électricité et sans provisions - apprenez à « assurer » en toutes circonstances. Que vous soyez en milieu urbain ou en pleine campagne, en France ou à l'étranger, chez vous ou en randonnée, ce petit manuel plein d’humour et d’idées se glisse dans votre poche : c’est le guide tous terrains tous pays dont vous avez toujours rêvé.

Ecrit par un globe-trotter des missions humanitaires habitué aux situations extrêmes, il vous enseigne comment « boire l’eau de la Seine » dès demain, manger et vous soigner avec un minimum de moyens. Sous forme de dialogue, des réponses écologiques et sympas, simples et faciles à mémoriser, qui vous permettront désormais de voyager léger.

 

 

A lire avec vos enfants et avec les amis dont vous désirez … qu’ils survivent avec vous !

 

 

 

 

 

A commander sur :

http://lhomme.et.largile.free.fr/survivre/index.htm

 

 

  - Pour commande groupée dans le Vallespir, me contacter !

et merci à Marie-France pour l'info !

 

 

FICHE TECHNIQUE

Titre : SURVIVRE EN VILLE…quand tout s’arrête
Auteur : Jade ALLEGRE
Thème : survie douce
ISBN : 2-9514824-1-8
Parution : décembre 05

Disponibilité : sous huitaine

Nom éditeur : Jade ALLEGRE
Format : 150/115, à l’italienne
Poids :  78 gr
Nb de pages : 96 pages
Papier : bouffant 80 grammes
Couverture : quadrichromie, pelliculée, dos carré collé

Jade


Repost 0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 14:21

 

 

Parasites et huile essentielle


Voie cutanée :

  • HE de tea tree (mélaleuque) Melaleuca alternifolia : 40 gouttes
  • HE de lavande aspic Lavandula spica : 20 gouttes
  • HE de menthe pouliot Mentha pulegium : 10 gouttes
  • HE de romarin CT camphre Rosmarinus officinalis CT camphora : 10 gouttes
  • Alcool à 60° : QSP 15 ml

 

Mode d’emploi

  1. En prévention, appliquer tous les matins 4 gouttes du mélange sur les tempes et la nuque, pendant les périodes à risque.
  2. En cas d’infestation, répartir 30 gouttes de la synergie sur la chevelure et le cuir chevelu, frictionner. Laisser agir 15 minutes, puis faire un shampooing doux. Répéter l’opération matin et soir 3 jours consécutifs, puis une fois 7 à 10 jours après.

 

Contre-indiqué chez la femme enceinte, l’enfant avant 5 ans et les sujets épileptiques.

 

 

 

 


 
Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 08:38

 

 

 

...pour un quotidien plus écologique !

 

 

 

 

Donc ma petite contribution écolo pour la rentrée,

 

sera de vous communiquer plein d'adresses et des photos...  

 

de toilettes sèches !!!!!

 

 

 

SI SI !!!!!!

 

Il est temps de "se poser" autrement pour le bien de notre Terre !!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les toilettes sèches ! En image, ça donne envie !!!!!!!


http://info-echo.over-blog.org/album-292710.html


 

Puis voici la liste d'adresses pour vous aider à passer à l'action et nous montrer que c'est possible !!!!!

 

R.A.E. Intestinale
Localisation des structures du Réseau de l'Assainissement Ecologique
Toilettes sèches - Epuration des eaux usées
Toilettes du monde
15 avenue Paul Laurens 26110 Nyons www.tdm.asso.fr
15 avenue Paul Laurens
26110 Nyons
www.tdm.asso.fr
Les Gandousiers
Service de toilettes sèches www.gandousiers.com
Service de toilettes sèches
www.gandousiers.com
CAC Surgères
Location de toilettes sèches cac.surgeres@wanadoo.fr
Location de toilettes sèches
cac.surgeres@wanadoo.fr
Terhao
location de toilette sèche www.terhao.org
location de toilette sèche
www.terhao.org
Claj
Education populaire et location toilette séche www.claj.infini.fr
Education populaire et location toilette séche
www.claj.infini.fr
Association TERR'EAU
Toutes actions pour la préservation de la qualité de l’eau, de la fertilité de la terre, des ressources et des milieux naturels www.toiletteacompost.org
Toutes actions pour la préservation de la qualité de l’eau, de la fertilité de la terre, des ressources et des milieux naturels
Association EMPREINTE
www.habitat-ecologique.org
ECO-TOILETTES
Location de toilettes sèches http://eco-toilettes.net 09 63 49 80 88
Location de toilettes sèches
09 63 49 80 88
HUMUS 44
location de toilette sèche www.humus44.org
location de toilette sèche
www.humus44.org
La CACAravane
location de toilete sèche www.cacaravane.fr
location de toilete sèche
www.cacaravane.fr
Libertamer
location de toilette sèche liberta_mer@yahoo.fr
location de toilette sèche
liberta_mer@yahoo.fr
LABEL VERTE
L'eau et la terre de l’habitat écologique labelverte@hotmail.com
L'eau et la terre de l’habitat écologique

labelverte@hotmail.com
MRJC
location de toilette sèche mrjc.paysdevannes@yahoo.fr
location de toilette sèche
mrjc.paysdevannes@yahoo.fr
Médio Terraqué
Location et vente de toilettes sèches medioterraque@yahoo.fr medioterraque.blogvie.com 02 99 90 21 20
Location et vente de toilettes sèches
medioterraque@yahoo.fr
medioterraque.blogvie.com
02 99 90 21 20
Les Copeaux d'Abord
Location de toilettes sèches http://lescopeaux.dabord.free.fr
Location de toilettes sèches
Association ECHO
animations, conseil, fabrication et location de toilette sèche!
animations, conseil, fabrication et location de toilette sèche!
Association Aquaterre
12, impasse des Champs 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM http://aquaterre.canalblog.com/archives/accueil/index.html
12, impasse des Champs
67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM

http://aquaterre.canalblog.com/archives/accueil/index.html
Association TRIAGES 50
http://triages.centerblog.net/ Pour une réduction des déchets...
http://triages.centerblog.net/
Pour une réduction des déchets...
Association Bio Ch'min
TLB du Rhône
Location de toilettes sèches http://tlbdurhone.over-blog.com/
Location de toilettes sèches
Vitalisons Gaîa
4, résidence de la source 49 120 CHEMILLE http://vitalisonsgaia.over-blog.net/
4, résidence de la source 49 120 CHEMILLE
http://vitalisonsgaia.over-blog.net/
Ecolette
Location de toilettes sèches http://www.ecolette.net/
Location de toilettes sèches
Patrimoine eau naturel
Patrimoine eau naturel Association loi 1901 Le Mas Pagès – 30 140 Mialet Contact eau : Capucine MULLER Contact écoconstruction : Flavien Bignonneau 04.66.24.75.16/ 06.85.21.00.11 patrimoine_eau_nature...
Patrimoine eau naturel
Association loi 1901
Le Mas Pagès – 30 140 Mialet
Contact eau : Capucine MULLER
Contact écoconstruction : Flavien Bignonneau
04.66.24.75.16/ 06.85.21.00.11
patrimoine_eau_naturel@yahoo.fr
Humusseo
Toilettes sèches : location-animation, conseil et installation http://humusseo.free.fr
Toilettes sèches :
location-animation, conseil et installation
http://humusseo.free.fr
Vivéo Assainissement
Locations de Toilettes Sèches Evenementielles viveo-assainissement.com
Locations de Toilettes Sèches Evenementielles
viveo-assainissement.com
Exposant D
Exposant D se consacre à l'action et à l'accompagnement au développement durable. Parmi ses projets, exposant d développe un portail internet de l’évènement durable, la location de matériel évènementi...
Exposant D se consacre à l'action et à l'accompagnement au développement durable.
Parmi ses projets, exposant d développe un portail internet de l’évènement durable, la location de matériel évènementiel respectueux de l'environnement, des études sur le changement de comportement avec l’Université de Liège, des initiatives écotouristiques et d'économie sociale au niveau local, etc.
www.exposantd.be
WoodLoo
http://woodloo.canalblog.com/ Des toilettes sèches personnalisée pour le particulier.
http://woodloo.canalblog.com/

Des toilettes sèches personnalisée pour le particulier.
Les amis de la Terre (Belgique)
http://amisdelaterre.be/article.php3?id_article=239 Vu leur succès grandissant auprès du grand public, les toilettes à litière bio-maîtrisée (montées ou en kit) sont plus que jamais disponibles. Plusi...
http://amisdelaterre.be/article.php3?id_article=239

Vu leur succès grandissant auprès du grand public, les toilettes à litière bio-maîtrisée (montées ou en kit) sont plus que jamais disponibles. Plusieurs dépôts sont proposés ( voir ci-dessous).
Floreco
Il a grandi près de chez vous! Le bois utilisé pour la fabrication de nos toilettes sèches est le prolongement de la vie d’un arbre qui a poussé tout près de chez vous! Nous vous l’avons débité, scié,...
Il a grandi près de chez vous!

Le bois utilisé pour la fabrication de nos toilettes sèches est le prolongement de la vie d’un arbre qui a poussé tout près de chez vous! Nous vous l’avons débité, scié, raboté pour lui donner une nouvelle vie dans votre maison.

Votre toilette sèche produira le compost nécessaire à continuer ce cycle de la Nature

http://www.floreco.be
ECO-TOILETTES
ECO-TOILETTES
Location de toilettes sèches http://eco-toilettes.net 09 63 49 80 88
Location de toilettes sèches
09 63 49 80 88
ECO-TOILETTES
Location de toilettes sèches http://eco.toilettes.net 09 63 49 80 88
Location de toilettes sèches
09 63 49 80 88
Aqualogik
Études pour assainissement, phytoépuration et formations professionnelles http://www.aqualogik.fr
Études pour assainissement, phytoépuration et formations professionnelles
http://www.aqualogik.fr
Les Gandousiers
Service de toilettes sèches www.gandousiers.com
Service de toilettes sèches
www.gandousiers.com
Les Gandousiers
Service de toilettes sèches www.gandousiers.com
Service de toilettes sèches
www.gandousiers.com
Bal'eco
L'association Bal'Eco a pour but de développer l'événementiel durable; en accord avec la protection de l'environnement et la responsabilité citoyenne. http://www.baleco.org
L'association Bal'Eco a pour but de développer l'événementiel durable; en accord avec la protection de l'environnement et la responsabilité citoyenne.
http://www.baleco.org
Le Battement d'Ailes
Centre agro-écologique et culturel Lauconie 19150 CORNIL 05 55 26 49 98 http://www.lebattementdailes.org
Centre agro-écologique et culturel
Lauconie
19150 CORNIL
05 55 26 49 98
http://www.lebattementdailes.org
EnviSagE
L’association EnviSagE, créé par des étudiants du Master 2 Professionnel Gestion Sociale de l’Environnement / Valorisation des Ressources Territoriales du CUFR Jean-François Champollion oeuvrent depui...
 L’association EnviSagE, créé par des étudiants du Master 2 Professionnel Gestion Sociale de l’Environnement / Valorisation des Ressources Territoriales du CUFR Jean-François Champollion oeuvrent depuis plusieurs années à la sensibilisation, l’information et le conseil pour le développement durable dans le département du Tarn. Depuis 2006 et la première édition du festival « Complot sur le campus », EnviSagE et le collectif associatif du CUFR Jean-François Champollion ont accumulé de nombreuses expériences dans la construction, l’installation et la sensibilisation autour des toilettes sèches lors de tous évènements culturels, sportifs, etc.
contact : Amélie chevalier
envisage2081@yahoo.fr
http://www.master-gse.org
Solafrika
http://www.solafrika.com
La case de l'anethon
http://anethons.free.fr
L'Alérion Vert
Location - animation de toilettes sèches www.lalerionvert.com
Location - animation de toilettes sèches
Association "Sur un Air de Terre"
Animations Nature et Eco-citoyennesTel : 02.98.11.28.45 et 06.77.83.01.34 surunairdeterre@yahoo.frhttp://sites.google.com/site/surunairdeterre/
Animations Nature et Eco-citoyennesTel : 02.98.11.28.45 et 06.77.83.01.34
surunairdeterre@yahoo.fr
Pierre et Terre
Créée en 1997 l’association Pierre et Terre basée à Riscle dans le département du Gers et dans le Pays du Val d’Adour, a pour but de promouvoir le développement durable et l’environnement. Pierre et T...
Créée en 1997 l’association Pierre et Terre basée à Riscle dans le département du Gers et dans le Pays du Val d’Adour, a pour but de promouvoir le développement durable et l’environnement. Pierre et Terre propose entre autres services de la location de toilette sèche. Contact : 05 62 69 89 28 - pierreetterre@wanadoo.fr
SCOP GINK'OOP
Location, conception et vente de toilettes sèches(mobiles, fixes, particuliers...) et sensibilisation à la gestion de l'eau. 03 23 52 10 85 ginkoop@gmail.com http://www.ginkoop.coop
Location, conception et vente de toilettes sèches(mobiles, fixes, particuliers...) et  sensibilisation à la gestion de l'eau.
03 23 52 10 85                            ginkoop@gmail.com
http://www.ginkoop.coop
Association EC-EAU-LOGIS
Information-sensibilisation sur l'eau de pluiewww.ec-eau-logis.info05 62 08 43 31 - 06 28 36 30 86
Information-sensibilisation sur l'eau de pluie
05 62 08 43 31 - 06 28 36 30 86
Graine d'eau
Assainissement des eaux grisesToilettes sèches Association Graine d'Eau46 400 Saint-Paul-de-Vern www.grainedeau.eu
Assainissement des eaux grises
Toilettes sèches
Association Graine d'Eau
46 400 Saint-Paul-de-Vern 
Ecodomeo
Toilettes sèches à lombricompostage 26110 NYONS

J'ai trouvé toutes ses infos sur le blog remarquablement écolo, je cite :  http://info-echo.over-blog.org/

 

et allez voir aussi sur :

 

Association ECHO 
Collectif d'initiatives pour plus de pratiques alternatives!
Repost 0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 12:25

 

Un article plein d'infos écrit par Anaëlle sur le site génial d'Esprit de rencontre !!!!

 

http://espritderencontre.fr/index.php/pour-un-monde-meilleur/154-des-idees-pour-agir/341-sinstaller-ou-se-convertir-a-lagriculture-biologique.html

 

 

 

 


 

 

 

Avec Colibris,

Mouvement pour la Terre et l’Humanisme

        « Nous devons être le changement

que nous voulons pour le    monde. »
Gandhi


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reconnue depuis 1981 grâce au label AB et un cahier des charges strict, l’agriculture biologique se caractérise par son rôle essentiel dans la production d’une alimentation saine, la préservation de l’environnement et la création d’activités économiques locales.
 
Elle garantit le non usage de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures, l'éloignement biologique des animaux, un élevage extensif faisant appel aux médecines douces, le respect du bien-être animal, un respect global de l'environnement et des ressources disponibles en relançant la biodiversité.
 
ELLE PROTÈGE NOTRE SANTÉ ET LA TERRE.

Les objectifs fixés par le Grenelle de l’Environnement de tripler les surfaces bio d’ici 2012 et de proposer 20% de produits bio en restauration collective publique d’ici 2012 font de ce mode de production un des rares secteurs agroalimentaires connaissant une phase de croissance remarquable, considérée par les experts comme durable.

 

 

En somme pourquoi j'y vais ?

  • Pour choisir un métier en lien profond avec les hommes et la terre,
  • Pour préserver ma santé et l'environnement,
  • Pour œuvrer pour une production qualitative et quantitative satisfaisante,
  • Pour rechercher et valoriser les connaissances anciennes transmises oralement de génération en génération,
  • Pour maintenir la vitalité de la terre,
  • Pour prendre le temps de connaître son sol et d'apprécier sa spécificité,
  • Pour aller à la rencontre de citoyens de plus en plus vigilants à leur alimentation et de plus en plus en demande de produits bio et locaux.
  • A terme produire en bio de façon cohérente est moins coûteux.
  •  

    Oui mais :

    C’EST UNE DEMARCHE COUTEUSE ET COMPLIQUEE !
    La démarche est effectivement compliquée et le temps de « conversion » peut paraître bien long. Mais :

    • Les pouvoirs publics (à travers le Programme de Développement Rural Hexagonal 2007/2013 et ses deux principales mesures en faveur de l’agriculture biologique : la MAE CAB et la MAE MAB) et les groupements syndicaux et associatifs de la bio se mobilisent pour apporter un accompagnement et un soutien financier aux agriculteurs en reconversion.
    • Des solutions existent en maraîchage par le biais de l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysannes).
    • C’est le sens de l’histoire ! Le pétrole se raréfiant, les problèmes d’eau, sanitaires et de biodiversité s’aggravant et la demande des consommateurs explosant !

     

    Quelques ressources pour aider

    Se renseigner sur l’installation ou la conversion en bio avec l’association Intelligence Verte :
    http://www.conversionbio.org/
    http://www.intelligenceverte.org/maraichage-bio.asp

    Télécharger le guide « Convertir mon exploitation en agriculture biologique » initié par Corabio et la Chambre d’Agriculture de Rhône-Alpes :
    http://www.corabio.org/images/stories/Publications/dossier%20convertir%2...

    Prendre contact auprès du Groupement d’Agriculteurs Bio (GAB) et la Chambre d’Agriculture de son département pour s’informer sur le cahier des charges et être accompagné dans un tel projet :
    http://www.fnab.org/
    http://www.apca.chambagri.fr/

    Un soutien pour accéder au foncier ? La Foncière Terre de liens est un outil d’investissement solidaire destiné à collecter de l’épargne citoyenne et à acquérir des terres pour installer ou maintenir des porteurs de projets agri-ruraux respectant la charte de Terre de liens (maraîchage bio).
    http://www.terredeliens.org/

    Une formation professionnelle continue à l’agriculture biologique ? La Ferme de Sainte Marthe propose trois sessions de formation par an qui permettent d’acquérir un diplôme homologué.
    http://www.fermedesaintemarthe.com

    Bénéficier d’un accompagnement dans votre projet ? Il existe des pépinières pour démarrer une activité de maraîcher bio indépendant en  profitant d’un accompagnement personnalisé avec Intelligence Verte ou bien le réseau des AMAP d’Île-de-France :
    http://www.intelligenceverte.org/maraichage-ethique.asp
    www.amap-idf.org
    Des lignes directrices pour le développement d’une exploitation en agriculture biologique cohérent ? avec la charte de l’organisme Nature & Progrès :
    http://www.natureetprogres.org/producteurs/professionnels_nature_progres...

    Les organismes ressources au niveau national pour mon projet :
    L’APCA, Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture. Elle est l’organe consultatif et représentatif des intérêts de l’agriculture et du monde rural.
    http://www.apca.chambagri.fr/

    L’Agence Bio, organe représentatif de l’agriculture biologique française. Elle regroupe les Ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie, l’APCA (les Chambres d’Agriculture), la FNAB (les agriculteurs bio), le Synabio (les transformateurs), les coopératives de France, les distributeurs …
    http://www.agencebio.org/

    La FNAB, Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique des Régions de France. Elle regroupe tous les Groupements Régionaux d’Agriculteurs Bio de France.
    http://www.fnab.org/

    L’ITAB, Institut Technique en Agriculture Biologique. Il forme un réseau national de compétences techniques bio, à travers ses adhérents et centres techniques régionaux.
    http://www.itab.asso.fr/

    SYNABIO, Syndicat national des entreprises bio. Il participe de ce fait au niveau national et européen à la structuration de l’aval de la filière bio.
    http://www.synabio.com/

    NOTE : Cette liste pédagogique ci-dessus n’est pas exhaustive. Il existe de très nombreuses autres initiatives. Nous souhaitons juste donner quelques pistes pour que chacun puisse agir à son échelle.

Repost 0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 09:54

 

 

 

 

pour Septembre pour loger cet hiver dans le Vallespir,
pour 3 personnes.
2 adultes et un enfant.
 
Nous voudrions 2 chambres et une salle de bain avec baignoire.
 
Si possible dans une ville de la vallée ou juste à coté, entouré de nature.
 
Nous contacter au 06 40 66 79 91

ou par email: mgilbourne@gmail.com
 
Merci,
 
Michael et AnnCecile
Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 16:06

 

 


Je cherche un gite ou autre à louer

dés le 1er septembre en pleine nature,


plutôt en altitude,

 

ouverte à toute proposition !

Si vous avez connaissance d'une location à moindre coût,

 

merci de bien vouloir
me contacter au 06 37 49 14 37

 

ou par e-mail à etrenchante@yahoo.fr.

Avec mes remerciements et chaleureux messages ! Bel été à tous !

Isabelle

Repost 0
Published by Cath - dans RECHERCHE...
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 14:15

 

 

 Préparation : 10 mn Cuisson : 30 à 40 mn

 

Ingrédients, en bio , c'est mieux !


4 à 5 pêches suivant grosseur  ou abricots de chez nous

12 cuillères à soupe de farine -

8 cuillères à soupe de sucre -

4 cuillères à soupe de poudre d'amandes -

3 oeufs -

100 g de beurre -

1 sachet de levure

 

 

Préparation :

1) Préchauffer le four à 200°C.(et pensez à l'utiliser pour une autre cuisson !)

2) Faire fondre le beurre.

3) Mélanger le sucre, la poudre d'amande et les oeufs.

4) Ajouter la farine, la levure et le beurre fondu.

5) Peler les pêches, les couper en morceaux et les enfariner légèrement.

6) Ajouter les pêches à la préparation.

7) Verser cette préparation dans un moule à manqué beurré ou huilé.

8) Mettre au four 30 à 40 mn suivant le four (le gâteau est cuit lorsque la lame d'un couteau ressort sèche).

 

 

Régalez-vous !

 


Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 13:04

 

sur : http://ecoloinfo.com/2010/06/23/prenons-en-de-la-graine/

 

 

De Agnès • 23 juin 2010 •
Catégorie: Informer/Partager

 

 

Je parlais voilà peu des divers systèmes permettant de dépasser les transactions pécuniaires tout en préservant les ressources en matières premières. Aujourd’hui je voudrais m’arrêter sur un système d’échanges qui va encore bien au-delà, puisqu’il permet non seulement de sauvegarder des espèces anciennes mais il donne aussi la possibilité de lutter contre la standardisation imposée par les grandes surfaces et donne la possibilité d’agir concrètement contre l’érosion de la biodiversité.

Oui, je viens juste de découvrir qu’il existait tout un monde foisonnant, surfant sur les possibilités offertes par le web et extrêmement bien organisé, qui passait son temps à échanger des graines.

 

 

 

 

Crédit photo : Stephen Ausmus - United States Federal Government

 

Petite graine deviendra beau légume ou fruit

On a tendance à l’oublier dans le monde de plus en plus hors sol et calibré dans lequel nous vivons, mais chaque légume ou fruit arrivant dans notre assiette est originellement une petite graine.

 

De quoi parle-t-on ?

Dans le cycle de vie des « plantes à graines », la graine est la structure qui contient et protège l’embryon végétal. Elle est souvent contenue dans un fruit qui permet sa dissémination.

La graine permet ainsi à la plante d’échapper aux conditions d’un milieu devenu hostile soit en s’éloignant, soit en attendant le retour de circonstances favorables.

Structure schématique d’une graine d’Angiosperme Dicotylédone.
a : tégument ; b : albumen ; c : cotylédon ; d : embryon

 

 

 

Elle provient d’une transformation de l’ovule fécondé. De ce fait, elle est composée à la fois de parties provenant du sporophyte maternel (les enveloppes de la graine), du gamétophyte (les tissus de réserve de la graine) et du sporophyte de la génération suivante : l’embryon.

Elle a un rôle de protection du nouvel individu grâce à son enveloppe souvent durcie, et de nutrition grâce à des réserves de substances nourricières. Les graines ont en effet la propriété d’accumuler, sous une forme facile à conserver, des réserves destinées au développement futur de l’embryon. Elles constituent ainsi une source d’alimentation recherchée par les animaux (régime alimentaire granivore) et par l’homme (céréales, légumes secs…).

En agriculture, une graine sélectionnée pour être semée est une semence.

Source : Wikipédia

 

 

J’ai pour la première fois cette année fait mes propres semis et j’ai trouvé tout simplement miraculeux qu’une si petite graine de tomate donne une plante aussi exubérante, aux fruits si abondants. En faisant cela, je me suis reconnectée à un principe naturel issu de millions d’années d’évolution, un principe naturel dont nous tiennent éloignés les rayons tous identiques des grandes surfaces.

J’ai pour ma part acheté mes graines et opté au final pour des variétés de légumes et de fruits somme toute très classiques. Mais c’était parce que j’ignorais que j’avais à portée de clic tout un monde de possibles !

Des graines par milliers… gratuitement ?!

Un des précurseurs de ce système d’échanges est Patrice Dumas, qui a lancé en février 2006 semeurs.net, après avoir créé fruitier.net et greffer.net, gigantesque base de données permettant à des milliers d’internautes de faire circuler partout dans le monde des centaines de milliers de graines.

Un système extrêmement simple où chacun pouvait s’inscrire gratuitement et proposer les graines qu’il avait en sa possession. Un procédé qui avait le gros avantage de pouvoir faire circuler des variétés peu répandues, anciennes, rares et au final de préserver la richesse et la pluralité de la biodiversité.

 Parce qu’il n’existe pas seulement deux variétés de tomates (les rondes et les cerise) et que chaque espèce possède des quantités parfois hallucinantes de déclinaisons. Que l’on ne retrouve bien entendu jamais sur les étals des supermarché, standardisation oblige.

Des échanges gratuits qui ont néanmoins fini par faire des jaloux et hérissé tous ceux qui vivent de la vente des graines, conduisant Patrice Dumas à conserver uniquement fruitier.net et greffer.net.

Le site a néanmoins perduré sous l’action d’anciens utilisateurs qui ont refusé de le voir disparaître et l’ont pérennisé en créant semeurs.free, “un site gratuit, à but non lucratif, communautaire, libre de droits et ouvert à tous les jardiniers amateurs désireux de faire don de leurs semences potagères ou simplement d’enrichir la base de données” et dont les buts sont définis de la manière suivante dans la charte :

  • Le site a pour but de faciliter le don de semences, non hybrides et libres de droits, entre jardiniers amateurs maîtrisant parfaitement les techniques de production de semences (état sanitaire de leurs pied-mère, protection anti hybridation si nécessaire…). C’est une bourse aux graines. Le principe d’une bourse est le suivant : les usagers qui souhaitent y participer proposent, pour y accéder, la liste des semences qu’ils possèdent et la mettent à la disposition de l’ensemble de la communauté participante. C’est en suite de cela qu’ils sont en droit de demander des semences aux autres usagers.
  • Le site propose une encyclopédie variétale collaborative (wiki) afin que l’ensemble des membres établissent des fiches variétales des variétés qu’ils cultivent.

 

Un habitué du site historique avoue que “personnellement [il] n’achète pratiquement plus de graines. Les semences font partie du patrimoine mondial de l’humanité et devraient être gratuites !!!” et assure que la démarche est très simple, puisqu’il “suffit de conserver quelques plantes, les laisser grainer, récolter, ensacher, étiqueter et voilà”.

 

 

Alors, qu’attendons-nous pour échanger et planter nos petites graines ;-) ?

 

 

++ Pour aller plus loin ++

Agnès J'aime à traquer dans la vie quotidienne et locale les initiatives et les leviers permettant de changer les comportements et bouger les lignes.
Envoyer un email à l'auteur | billets de Agnès

 

 

http://ecoloinfo.com/category/informerpartager/

 

 

Et un grand Merci Ives pour l'info et cette liste de sites où l'on peut échanger des semences !

Bises. Cath

 

Repost 0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 20:45

 

On dit souvent qu’il est difficile de trouver une bonne recette à base de quinoa et que cette pseudo céréale est ennuyeuse à consommer.

 

Voici deux recettes au quinoa pour les plus gourmands qui démentiront certainement cette affirmation.

Curry de Quinoa

Voici un plat unique excellent à consommer presque sans modération!

Ingrédients:

Les recettes quinoa
Les recettes quinoa sont faciles à faire: il suffit juste d'y penser...
  • 1 verre de quinoa
  • 1,5 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • ½ oignon coupé en lamelles
  • 1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
  • ½ piment doux finement coupé
  • 1 cuillère à soupe de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de coriandre
  • ¼ cuillère à soupe de cannelle
  • 1 verre d'eau (ou un peu plus)
  • sel, poivre (facultatif)

Préparation:

  • Rincez le quinoa sous l'eau froide. Le quinoa est entouré de saponine: une substance naturelle qui protège le grain des insectes et des oiseaux. Le rinçage du quinoa est important pour éviter un goût trop fort et peu agréable.
  • Dans une poêle, mettez l'huile et faites revenir l'oignon.
  • Ajoutez le gingembre, le piment et le quinoa. Faites les revenir une minute environ en remuant constamment. Les grains de quinoa deviennent translucides.
  • Ajoutez ensuite le curcuma, la coriandre, la cannelle et le sel. Remuez une minute.
  • Ajoutez l'eau et faites la bouillir avec les ingrédients dedans. Couvrez, mettez à feu doux et laissez cuire à petit feu pendant une quinzaine de minutes.
  • Ajoutez des pois et mélangez. Couvrez et cuisinez quatre ou cinq minutes ou jusqu'a les pois deviennent douces et toute l'eau absorbée.
  • Remuez avec une fourchette avant de servir.

Vous pouvez bien sûr cuisiner des légumes à côté, mais ce plat se mange très bien tout seul et son goût relevé est un réel délice.

Nous ne pensons pas souvent à intégrer le quinoa dans une soupe. Et pourtant, cela peut être très bon et plus original. Essayez cette soupe et n'hésitez plus ensuite à varier toutes vos recettes au quinoa.

 

Soupe végétarienne au Quinoa

Ingrédients:

  • 4 verres d'eau
  • 2 clous de girofle, coupés
  • ¼ verre de quinoa
  • 1 cuillère à soupe d'huile de carthame
  • 1 carotte coupée en dés
  • 1 tomate coupée en dés
  • 1 fine branche de céleri coupée en dés (+ les feuilles)
  • 20 gr de chou (de votre choix) coupé
  • ½ oignon, coupé en lamelles
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • ¼ de poivron vert coupé en dés
  • du persil finement coupé

Préparation:

Faites revenir dans une poêle profonde ou un faitout le quinoa, les carottes, le céleri, les oignons, le poivron vert et l'ail avec l'huile pendant quelques minutes. Ajoutez l'eau, les tomates et le chou et couvrez. Laissez cuire à feu doux 20 à 30 minutes. Garnissez avec du persil dans les bols ou assiettes creuses.

Cela vous donne une recette de quinoa sous forme d'un « minestrone » original et excellent... Faites vous plaisir !

 

 

recettes offertes par "nouvelle cuisine bio" :

 http://www.nouvellecuisinebio.com/recettes-quinoa.asp


et pour trouver de l'excellent quinoa,
pensez à le commander à "VOIX LIBRES"
WWW.VOIXLIBRES.ORG

par l'intermédiaire d'Isa,
présente sur le marché de Céret,
certains samedis
ou joignable sur son portable : 06 37 49 14 37
Repost 0

Bienvenue sur ce blog !!!!

Du haut de ma montagne, au dessus d'Amélie les Bains, je participe, à ma façon, à la création de liens "écolos et solidaires", à travers les articles mis sur ce blog !


Ce blog qui se veut interactif, vivant, joyeux, coloré et riche de toutes les belles initiatives qui naissent dans le Vallespir et bien au delà !

Bientôt 5 ans(anniversaire en février 2014) que je communique avec vous sur Vallespir en réseau et vous êtes de plus en plus nombreux à vous inscrire sur ce blog afin d'être rapidement informé !

IMGP2815.JPG

Qui suis-je ? Maman de 2 fillettes et de 3 grand gaillards ! J'aime vivre proche de la nature et poursuivre avec l'homme de ma vie, cette belle création de lieu convivial, serein, sain et ressourçant que nous gérons depuis 4 ans ...

Je jardine aussi et je  cuisine "bio" pour  nous et  toutes les personnes qui font étape ou souhaitent séjourner chez nous (écogîte de la palette !)

Vous pouvez me joindre par mail : cath-mourier@orange.fr

 

Udac66

Udac66
Conçu pour :
- Échanger
- S’entraider
- Connaitre les ressources locales 

(par thématiques et localités, pour consommer autrement).

Internet:  www.udac66.org
Mail: contact@udac66.org


se déplacer avec le bus à 1€!

 

Privilégiez les déplacements en bus à 1€ mis en place par le conseil général dans tous le département !

http://www.cg66.fr/553-plan-et-horaires.htm

 


Venir à l'écogîte de la Palette

crbst_randonneur.jpg04 68 21 37 24
 http://ecogitedetape66.com
ecogite-3--aout2013.jpg

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un gîte d'étape pour se ressourcer,

  se prélasser et surtout randonner

  toute l'année !!!

chambre-rev-d-oiseaux.jpg 



Table d'hôtes avec repas bio

Etape
et Courts séjours
Aire naturelle de camping

les filles à la rivière à 19h enfin l'été




Rubriques

Liens Locaux Ou/et Amis