Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 18:38

 

 

Bonjour à tous,
L'association IF. Initiation à la Forêt vous donne rendez-vous
                        le mercredi 19 mars à 18 h
                        Salle St Pierre à Céret
                                                 pour notre prochaine Rencontre.

En effet, la salle de cinéma dans laquelle nous nous retrouverons jusqu'à la fin de l'année scolaire sera finalement utilisée le 19 mars pour les élections.
 Animée par Louis Dominique Auclair qui travailla longtemps à l'inventaire forestier national de l'ONF, notre prochaine conférence portera sur
                         les forges à la catalane


"C'est à dire - selon les propres mots de L. D. Auclair - la sidérurgie au charbon de bois dans les Pyrénées Catalanes et Ariégeoises.

 

 

En effet, on ne peut comprendre la transformation du bois en charbon de bois que sous cet aspect global.L'influence dans notre région est importante pour comprendre l'évolution et l'état actuel de nos forêts façonnées par ces pratiques, mais aussi de l'économie locale.

 

Les forges étaient la richesse pré-industrielle de nos vallées, le savoir faire métallurgique a perduré, une économie complète a fait vivre nos ancêtres paysans charbonniers, mais aussi mineurs, traginers, producteur de fer et donc d'outils. "

La dernière conférence avec Joan Tocabens que nous remercions a réuni plus de cent personnes. Ce nouveau sujet devrait également nous passionner.
 

 

En attendant, sachez que la Maison du patrimoine de Céret participera prochainement à la mise en place d'une charbonnière sur la commune de La Bastide.
Sachez également que nous organisons en partenariat avec le Pays Pyrénées Méditerranée et l'Esat "Les micocouliers
 

 

" La Fête internationale de la Forêt " à Sorède, le 15 mars

 

Cette manifestation proposera : films, conférences, expositions, stands, jeux et autres animations, avec la participation de la Réserve Naturelle de Prats de Mollo, du Groupe Ornithologique du Roussillon, de l'Office National des Forêts, d'artistes et autres professionnels apparentés à cet univers.

Vous trouverez les informations sur ces manifestations en allant sur l'agenda de notre site : www.initiation-foret.com

Merci de faire circuler ces informations.
En pièces jointes : L'affiche, le programme de la Fête et l'affiche des Rencontres.


Association IF. Initiation à la Forêt.
23 route du liège. 66 490 Vivès

 

Repost 0
Published by Cath - dans Mars 2014
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 18:19

Créatrice de ce blog et responsable de ce que je diffuse, je me dois de  vous fais part de ce courrier concernant "l'affaire qui fait tant de bruit et à juste titre" !

 

Je vous incite de vérifier aussi de votre coté toutes les infos transmises, merci de votre fidélité et restons attentifs, ouverts aux multiples infos diffusées...

Catherine Mourier,

créatrice de ce blog, qui fêtera ces 5 ans dans 2 jours !!!




De : "Faucheurs volontaires Gard/Lozère"
A : "faucheurs30"
Copie à :
Objet : au sujet de la pétition "En prison pour avoir refusé de polluer"

  bonjour,

Vous avez diffusé, relayé (ou bien aller le faire) une pétition
concernant Emmanuel Giboulot, viticulteur en Côte d'Or, victime de
l'acharnement d'une réglementation liée à l'obligation d'utiliser des
pesticides contre la flavescence dorée.
Le sujet est réel, grave et important.
Une Cyber@ction N° 027L a déjà été entreprise le 28 novembre 2013 sur
ce sujet par Cyber@cteurs (4 383 participations).
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/condamne-avoir-refuse-polluer-nbsp-701.html
 
Néanmoins connaissez-vous l'IPSN (Institut Pour la Santé
Naturelle) de qui émane cette pétition actuelle ?
http://www.ipsn.eu/qui-sommes-nous/
(+ http://www.hoaxbuster.com/forum/en-prison-pour-avoir-refuse-de-polluer)

Cette association est situé en Belgique et dirigé par un français,
Augustin de Livois qui est aussi consultant en affaires publiques, en
d'autres termes, un lobbyiste bruxellois.
Cet obscur institut a déjà "oeuvré" en 2011 avec une pétition sur
"l'interdiction des plantes médicinales par l'Europe" ou "Mobilisation
pour les médecines naturelles". Il y avait plusieurs titres. Voici ce
qu'en dit Bastamag : "Augustin de Livois, consultant à FairValue
Corporate and Public Affairs, un cabinet de lobbying à Bruxelles.
Cette agence de conseil en communication << accompagne et conseille ses
clients pour faire de l'Europe non plus un obstacle mais au contraire
une chance et un levier pour leur développement >>.

La collecte de vos adresses électroniques, ou bien de
financements, paraissent être le fonds de commerce de cet institut.
Cherchez les membres de cet institut (mobilisation spontanée d'un
groupe de citoyens
avertis et sensibles aux problématiques de la médecine naturelle en
mars 2011), la création (prochaine...) d'un comité d'éthique
(constitué d'experts comme garants du sérieux du travail accompli, est
en cours
pour certifier le sérieux et l'éthique des informations diffusées),
les statuts (?), les actions (un catalogue d'intentions , etc...) :
bien trop opaque pour être honnête.

Le droit de se soigner autrement, certes mais pas avec lui ... Le
droit de cultiver autrement mais pas avec lui non plus.
 
Ne signez pas cette pétition.
Mais diffusez plutôt l'appel du comité de soutien. tract ci-joint.
et allez sur le site cyber@cteurs pour signer une vrai pétition
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/condamne-avoir-refuse-polluer-nbsp-701.html

Repost 0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 11:59
 Institut pour la Protection de la Sante Naturelle Jugement le 7 avril  Madame, Monsieur, Comme vous l'avez sans doute entendu à la radio ou à la télévision, le viticulteur Emmanuel Giboulot, poursuivi pour avoir refusé un dangereux pesticide, est passé hier au tribunal correctionnel de Dijon, comme prévu. Nous étions plus de mille personnes à ses côtés. De nombreuses associations, locales et nationales, étaient présentes. Nous lui avons remis près de 500 000 pétitions de soutien, dans une atmosphère d'enthousiasme extraordinaire. Grâce à vous, je peux témoigner que cette épreuve a été transformée pour Emmanuel et sa compagne en un grand moment de chaleur et de convivialité. Vous pouvez consulter sur la page Facebook de soutien nos photos du pique-nique festif organisé devant le tribunal, et de la remise de notre pétition, juste avant l'audience. (1) Mais malgré cette mobilisation, la Procureure a insisté sur sa culpabilité. Elle a requis 1000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis, avec inscription à son casier judiciaire . Le jugement sera rendu le 7 avril. Nul ne sait aujourd'hui de quel côté pencheront les juges. Mais une condamnation, même symbolique, serait un terrible désaveu envoyé au monde de l'agriculture bio, et une très mauvaise nouvelle pour l'environnement. Car, ne l'oublions pas, Emmanuel Giboulot entrerait alors juridiquement dans la catégorie des délinquants. Un homme qui mériterait au contraire d'être décoré pour son courage ! Cette condamnation, si elle a lieu, contribuera de façon grave à amplifier le climat de peur , et à décourager les bonnes volontés parmi les personnes tentées par l'approche biologique. Elle confirmera les agriculteurs biologiques dans l'idée que, quelles que soient leurs convictions personnelles, c'est au bout du compte les autorités administratives et leurs méthodes chimiques qui s'imposent sur leur propre terrain ! La décision du tribunal n'a pas encore été prise. Mais si notre mouvement s'essouffle maintenant, cela pourrait être considéré par les juges comme le signe que l'opinion publique se désintéresse du problème ! Ne commettons pas cette erreur stratégique . Poussons maintenant notre mobilisation encore plus loin. Nous avons encore 5 semaines et nous pouvons atteindre un million de signatures ! Je compte donc sur vous pour continuer à récolter des pétitions de soutien autour de vous en transférant l'appel d'Emmanuel Giboulot (à voir ici) .  Parmi bien d'autres, la radio Europe 1 a relevé l'exceptionnel mouvement de soutien autour d'Emmanuel, et indiqué que « cette mobilisation pourrait jouer en la faveur du vigneron lundi ». (2) C'est certainement vrai car, sans cela, la Procureure aurait très probablement requis une peine beaucoup plus grave. Mais en continuant à récolter des pétitions, nous pouvons obtenir qu'Emmanuel Giboulot soit relaxé et sorte du tribunal sans la moindre condamnation le 7 avril. Et c'est ça qui est, de très loin, le plus important. Face à nous, de puissants réseaux se mobilisent. Certains accusent Emmanuel Giboulot d'être un « intégriste du bio ». Il a pourtant déclaré lui-même à l'audience qu'il aurait accepté de traiter sa vigne si la menace de le maladie avait été réelle. Mais la maladie, la flavescence dorée, n'est même pas présente dans son département, la Côte-d'Or ! Il n'y en a pas à l'heure actuelle à des kilomètres autour de ses vignes. Traiter avec un pesticide ne servirait strictement à rien. D'autres font courir le bruit un peu partout sur Internet que le traitement par pesticide est indispensable et bénéfique. Ceci alors que l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), a lui-même publié un rapport sur cette maladie, expliquant que les traitements actuels imposés aux agriculteurs sont : « polluants, coûteux, et contrecarrent la démarche de réduction de pesticides de la filière viticole. Ces plans de lutte obligatoire posent en outre d’énormes problèmes aux viticulteurs engagés en Agriculture Biologique ou en processus de conversion vers celle-ci. &nbsp;» (3) Encore une fois, nul ne sait aujourd'hui de quel côté pencheront les juges. Mais après tout ce que nous avons fait jusqu'à présent, n'abandonnons pas Emmanuel maintenant, alors que le danger d'une condamnation pèse plus que jamais sur sa tête . Continuez à rassembler des signatures de soutien autour de vous. Transférez la pétition à toutes les personnes que vous connaissez, en leur indiquant qu'elles ont encore jusqu'au 7 avril pour signer !  Le viticulteur poursuivi parle Rendez-vous ici pour écouter son témoignage.



notre page facebook


Un grand merci, Augustin de Livois Président de l' Institut pour la Protection de la Santé Naturelle Sources : 1 Notre page Facebook 2 Europe 1, Un agriculteur bio poursuivi pour avoir dit non aux pesticides 3 INRA, Flavescence dorée de la vigne Soutenez l'IPSN Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don : visitez la page ici . Institut pour la Protection de la Santé Naturelle Association sans but lucratif Rue du vieux Marché au grain, 48 1000 BRUXELLES IPSN

 

Le site de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle est temporairement fermé pour faire face à l'afflux de signatures de soutien à Emmanuel Giboulot, viticulteur bio qui risque la prison lundi prochain pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur ses vignes. Rendez-vous ici pour écouter son témoignage.

Vous trouverez ci-dessous les informations principales du site. Je vous invite aussi à rejoindre notre page facebook pour être tenu au courant des prochaines conférences et événements que nous organisons.

Je vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

En soutien à Emmanuel Giboulot,

Augustin de Livois

IPSN
Rue du Vieux Marché aux grains, 48
Bruxelles - Belgique
contact@ipsn.eu

Repost 0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 10:50


Graines à troquer

 

Le printemps approche, il est temps de préparer les jardins et les balcons.

 

La Grainothèque de la Biblio'lib et l'association « Ramène ta graine » vous convient à un troc de graines, le samedi 8 mars de 10h à 14h, devant la Cyberbodega, 26 rue de l'Avenir, quartier de la gare, Perpignan. (repli à l'intérieur en cas de mauvais temps.)

 

Le principe est simple : pas d'achat, pas de vente, que de l'échange de semences de légumes et de fleurs, toutes issues de variétés non hybrides communes ou anciennes.

 

En cette 1ère année, grâce au parrainage de la « Cabine à graines » de Mosset, la Grainothèque débutante, dispose d'un petit fonds de graines.

 

Aussi, pour enrichir la biodiversité proposée, vous êtes invité à apporter votre graine à ce fonds commun.

Sangria offerte et repas tiré du panier pour un moment d'échange.

 

Contact : Eric Le Balier : 06 74 71 52 95

 

 

Repost 0
Published by Cath - dans Mars 2014
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 22:26

Econature-prospectus1.jpg

 

Dans le cadre de la semaine nationale du développement durable 2014,  
l'association "Amélie Econature",

organise une soirée thématique sur les enjeux territoriaux du développement durable, la mise en place des agendas 21 locaux et l'opportunité de ces filières
pour créer du travail en Vallespir et Haut Vallespir.

Des videos accompagnerons les débats, animés par des professionnels de l'éco-construction et du milieu associatif, vivant en général sur notre territoire.
 

 

 

CONSCIENCES DURABLES 


Au coeur de ces enjeux économiques, sociaux et environnementaux, dans l’espace d’une commune, d’une agglomération, d’un territoire, d’une région, le citoyen est, à son niveau, socialement responsable.

Il s’y implique en tant que personne, parent, salarié, bénévole, entrepreneur, électeur, consommateur.

Il est le principal acteur des changements à venir sans en avoir pleinement conscience.

Conscience que le changement se pense d’abord localement, sous réserve de participer à la gouvernance de son espace de vie et de porter son action individuelle dans un « agir collectif ».

Cet « agir collectif » s’exprime au travers d’une proximité de projets qui suscitent son adhésion et dont il peut mesurer les engagements, constater les avancements, partager les progrès.


« Penser localement, agir globalement »,

voilà l’expression d’un autre modèle de développement, responsable et durable, qui place la personne au coeur de la gouvernance et l’économique au service du social et de l’environnement.

 

Ce modèle inscrit son action collective dans l’espace des solidarités d’un territoire, auprès des entreprises de toutes tailles, des collectivités locales et du tissu associatif dont il partage les enjeux et le destin.

Ce modèle dessine un cercle vertueux autour de, non pas trois mais, six piliers : l’économie, le social et l’environnement pour le développement responsable, la citoyenneté, la gouvernance, le territoire pour le développement durable.

Il part de l’individu et y revient car, pour réussir,  nous devons tous être le changement que nous souhaitons voir dans le monde.

 

Et vous, vous le voyez comment le développement durable?

 

“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)


Jean-Pierre Lopez

Président de l'association
"Amélie Econature"
Le Manès, Rte de Taulis
66110 Amélie les Bains-Palalda

07 62 95 02 02


Repost 0
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 21:54

Des-producteurs-bio-.-1.jpg

 

Slow Food Roussillon organise



* Le premier Petit Marché Slow Food « bon, propre et juste »



Avec vingt producteurs :

- des produits de qualité et de terroir : Régalez-vous et agissez

en faveur de votre santé et de l'environnement !

- possibilité d'acheter sur place pour se restaurer et pour emporter.



* Une journée Portes Ouvertes

- Slow Food Roussillon

- AMAP du Palais Vert 

Présentation des deux associations dans leurs locaux.

Des animations, de la musique, des ateliers pour les grands et les petits.





Venez nombreux : entrée gratuite

 

Dimanche 2 Mars de 9 h 30 à 17h 30

 

 Casa del bon menjar » (ancienne école de Château Roussillon

( à coté de Ruscino)  PERPIGNAN 

---------------------------

www.slowfoodroussillon.wordpress.com



www.slowfoodroussillon.wordpress.com


Contact: tel. 0627377804

 

 


Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 08:40

 

En deux mots, le but de cette association est de mettre en relation des personnes d’une même région sur la base de don de fruits et légumes.
En effet, de nombreuses personnes ont des surplus de fruits et légumes dans leurs jardins.
Pour éviter le gaspillage, ceux-ci peuvent les donner en mettant une annonce sur notre site.
 Ils seront alors contactés par e-mail par d’autres personnes de la région, qui souhaitent venir chercher ces fruits/légumes et qui feront eux-mêmes la récolte.
Moment agréable et convivial assuré !
Il s’agit bien entendu de fruits et légumes gratuits.
Cela favorise ainsi la consommation locale, bio, évite le gaspillage, aide les gens les moins aisés ou n’ayant pas de jardin, et crée un réseau ville par ville, région par région.

N’hésitez pas à parler de ce site !
Et ayez le réflex « les p’tits fruits solidaires » !
et pour qu'éventuellement les surplus d'abondance soient partagés aussi dans le Vallespir !!!
Des associations comme celle-ci devraient être connues et reconnues plus souvent !
Bravo pour cette belle initiative « les p’tits fruits solidaires »
et merci Hélène de nous avoir partagé cette info !!!

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 21:02

L’hypochlorite de sodium, vous connaissez ? C’est le nom chimique d’un agent assainissant très répandu dans nos maisons, l’eau de Javel, dont la molécule active principale est à base de chlore. Une molécule qu’on retrouve dans de nombreux produits d’entretien domestiques alors même que les scientifiques s’accordent aujourd’hui à reconnaître la nocivité des produits chlorés. Explications et alternatives zéro danger.

 L'eau de Javel est encore trop souvent utilisée pour blanchir, nettoyer ou désinfecter. Oui, trop.
Voici pourquoi.

Les produits chlorés sont dangereux pour la santé.


Une exposition ponctuelle aux produits chlorés peut occasionner de légères brûlures ou des irritations de la peau et des muqueuses oculaires et respiratoires. Un contact répété avec cette substance corrosive à concentration élevée peut aller jusqu’à provoquer une baisse de la pression d’oxygène dans le sang, une toux qui peut subsister plusieurs années, voire des troubles neurologiques beaucoup plus graves (somnolence, ébriété, céphalée, vertiges…), des atteintes hépatiques, rénales ou des cancers.

 

Le chlore – tout comme le fluor, le brome et l’iode – appartient à la catégorie des halogènes. Tous les éléments de cette catégorie chimique peuvent bloquer le fonctionnement de la glande thyroïde en cas de déficit en iode, car leur poids atomique est inférieur à celui de l’iode dont ils prennent facilement la place. L’axe cortico-hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui régit l’ensemble des fonctions vitales de notre corps, est alors mis à mal et complètement déséquilibré.

 

Les produits chlorés désodorisés ne sont pas moins nocifs.


L’absence d’odeur des produits ne leur ôte pas leur nocivité. Le manque d’odeur est d’ailleurs beaucoup plus insidieux, car on en respire les émanations sans même s’en rendre compte.

 

Le mélange d’eau de Javel et d’autres produits est encore plus nocif.


Par exemple au contact d’anticalcaire (vinaigre), de certains détergents, détartrants, nettoyants pour sanitaires ou de l’urine, l’eau de Javel dégage de nouvelles substances toxiques.

 

L’eau de Javel désactive la plupart des micro-organismes et désinfecte, mais…

L’eau de Javel est un biocide très puissant non sélectif, mais il est beaucoup trop puissant pour un usage quotidien dans la maison. L’eau de Javel tue toute forme de vie et détruit toutes bactéries, virus, champignons et algues. Il est vrai que la tendance actuelle est à la désinfection à outrance, qu’il s’agisse des surfaces d’habitation, de travail ou des mains de nos enfants. Or une asepsie massive et excessive perturbe l’équilibre bactérien naturel. La vie n’est possible qu’en présence de bactéries. S’il en existe des toxiques, la plupart d’entre elles sont inoffensives, voire utiles à notre corps (flore intestinale), à nos maisons et à notre environnement (humus et couche nourricière du sol). L’usage régulier de produits tels que le Dettol ou l’eau de Javel favorise la résistance bactérienne et conduit à l’affaiblissement de l’immunité naturelle à long terme.

 

 

Astuce

Le top 4 des produits naturels antibactériens

Produit leader pour remplacer l’eau de Javel, le vinaigre blanc est à la fois nettoyant, désodorisant, désinfectant, détartrant et assouplissant. Obtenu à partir de sucre de betterave ou de maïs préalablement transformé en alcool (à près de 95 %), il est ensuite transformé en acide acétique par un processus de fermentation accéléré.

Totalement écologique, il est rapidement et entièrement biodégradable.

Il rend sa transparence au verre souillé et le brillant au métal. Il ravive les couleurs passées des textiles, les adoucit ou encore désinfecte la cage ou le bac à litière des animaux de compagnie. L’action antibactérienne du vinaigre blanc est suffisante pour assainir les toilettes à condition d’y faire un nettoyage régulier en y diluant des huiles essentielles (eucalyptus, citron, lavande, tea tree…).


Pour les sols, les produits à base d’huile végétale comme le savon à l’huile de lin, le savon noir ou le savon de Marseille sont tous antibactériens et dégagent souvent un parfum naturel de fraîcheur.

Pour adoucir le linge, le blanchir et enlever les taches sans utiliser d’eau de Javel, le bicarbonate de soude est très efficace.

 

Enfin, le citron a aussi sa place parmi les meilleurs antiseptique et antibactérien.

 

L’eau de Javel ne nettoie ni ne détartre.

L’eau de Javel ne nettoie pas, pas plus qu’elle ne détartre. Cet agent blanchissant toxique ne donne qu’une impression de propreté. En présence de tartre par exemple, les bactéries sont toujours présentes.

 

L’eau de Javel désodorise.

Elle possède des propriétés effectivement désodorisantes, mais, outre que ses émanations sont toxiques, avouons qu’en matière d’effluves, il y a plus agréable.

 

On peut en utiliser sans le savoir.

La mode indéniable des produits dits 2-en-1 affecte aussi les détergents ménagers. Les industriels ne se privent pas d’ajouter ce produit chloré désinfectant et bon marché pour renforcer le pouvoir de nombreux détergents.

 

L’eau de Javel n’est pas du tout écologique.

L’hypochlorite de sodium est brûlant, corrosif, instable, très volatile et donc très préjudiciable à notre environnement. Il n’est pas biodégradable. De plus, il tue les bactéries responsables des phénomènes de biodégradation. Rejeté dans la nature, le chlore, couplé aux matières organiques du sol, de l’eau et de l’air, génère des composés organochlorés toxiques pour la faune. Des résidus cancérogènes et mutagènes s’accumulent tout au long de la chaîne alimentaire. 

 

 

Multi-usages

Désinfectant écologique


Diluez 50 ml de bicarbonate de soude dans 250 ml de vinaigre blanc en le fouettant dans un saladier jusqu’à dissolution parfaite, ajoutez le jus de 1 ou 2 citrons (filtrez le jus si vous voulez utiliser le mélange en vaporisation).

Afin d’augmenter le pouvoir désinfectant en hiver, ajoutez à ce mélange quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree, de romarin ou de pin.

 

Pour mieux désodoriser, vous pouvez auusi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de citron, d’orange ou de lavande selon vos goûts.

Carol Panne, naturopathe Spécialiste en alimentation naturelle
PUBLIÉ LE 08 novembre 2013


 

 

http://www.bio-info.com/fre/28/chez_moi/eco-logis/desinfecter-sans-eau-de-javel

Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 14:23

 

oui je sais, voilà la seconde pétition en ce jour dominical,

 

mais là reconnaissais que le Vallespir est en première ligne !

 

Comment ne pas réagir face à un projet aussi absurde ?

 

Amis et résidents du Vallespir,  

amoureux et habitants de la vallée du Tech,

 

signez la pétition !!!!!

 

Merci !

 

Catherine

créatrice de ce blog écolo et solidaire !!!!!


8860231520_97770bc72a.jpg

 

Bonjour à tous,
 
L'Assemblée Générale à peine passée, il faut reprendre vigoureusement une mobilisation tous azimuts.
C'est ainsi qu'aujourd'hui,  nous vous proposons de signer une pétition contre le projet de golf de Saint Jean Pla de Corts et de relayer notre action auprès de vos réseaux.
Cordialement,
 
 La vallée du Tech dans les Pyrénées-Orientales est soumise à un stress hydrique croissant donnant naissance à des tensions et à des conflits.
Cette situation nous oblige aujourd'hui à une reconsidération des usages des masses d'eau du bassin versant pour un partage équitable.
C'est dans ce contexte que se présente le projet de création d'un golf sur la commune de St Jean Pla de Corts.
>
> Pour signer la pétition contre ce golf :
>
> http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2014N45931
Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 11:17

invitation

 

 

 Bonjour, je vous transmets l'invitation pour une démonstration de sculpture que je vais réaliser à Céret  samedi prochain, dans la boutique-atelier de Dominique Gauze, près de la place de la Liberté. (En haut du marché, prendre la première rue à droite en arrivant sur la place.) Après quoi, si des personnes sont intéressées, je pourrai commencer à donner des cours...

D'ailleurs, n'hésitez pas à transférer à vos connaissances. Merci.
-- Charles Re-creation.jpg
Repost 0
Published by Cath - dans FEVRIER 2014
commenter cet article

Bienvenue sur ce blog !!!!

Du haut de ma montagne, au dessus d'Amélie les Bains, je participe, à ma façon, à la création de liens "écolos et solidaires", à travers les articles mis sur ce blog !


Ce blog qui se veut interactif, vivant, joyeux, coloré et riche de toutes les belles initiatives qui naissent dans le Vallespir et bien au delà !

Bientôt 5 ans(anniversaire en février 2014) que je communique avec vous sur Vallespir en réseau et vous êtes de plus en plus nombreux à vous inscrire sur ce blog afin d'être rapidement informé !

IMGP2815.JPG

Qui suis-je ? Maman de 2 fillettes et de 3 grand gaillards ! J'aime vivre proche de la nature et poursuivre avec l'homme de ma vie, cette belle création de lieu convivial, serein, sain et ressourçant que nous gérons depuis 4 ans ...

Je jardine aussi et je  cuisine "bio" pour  nous et  toutes les personnes qui font étape ou souhaitent séjourner chez nous (écogîte de la palette !)

Vous pouvez me joindre par mail : cath-mourier@orange.fr

 

Udac66

Udac66
Conçu pour :
- Échanger
- S’entraider
- Connaitre les ressources locales 

(par thématiques et localités, pour consommer autrement).

Internet:  www.udac66.org
Mail: contact@udac66.org


se déplacer avec le bus à 1€!

 

Privilégiez les déplacements en bus à 1€ mis en place par le conseil général dans tous le département !

http://www.cg66.fr/553-plan-et-horaires.htm

 


Venir à l'écogîte de la Palette

crbst_randonneur.jpg04 68 21 37 24
 http://ecogitedetape66.com
ecogite-3--aout2013.jpg

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un gîte d'étape pour se ressourcer,

  se prélasser et surtout randonner

  toute l'année !!!

chambre-rev-d-oiseaux.jpg 



Table d'hôtes avec repas bio

Etape
et Courts séjours
Aire naturelle de camping

les filles à la rivière à 19h enfin l'été




Rubriques

Liens Locaux Ou/et Amis