Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 08:20

 

 

 

 

sur :

 http://www.cdurable.info/Rejoignez-la-tribu-des-locavores-pour-consommer-ecolo,2130.html 



A l’occasion de la sortie du film de Coline Serreau "Solutions locales pour un désordre global"

Les guides du locavore pour mieux consommer local

Tout savoir pour consommer des produits de proximité respectant les règles du développement durable

vendredi 2 avril 2010
Posté par David Naulin

Imprimer envoyer l'article par mail title=  

Comment retrouver par votre alimentation un lien à la terre, au réel, au vrai ? Comment prendre conscience, lorsque vous consommez, des émissions de CO2 que génèrent production et transport, de l’usage des pesticides, de l’eau virtuelle, des conditions de travail, de l’exploitation des animaux... ? Comment remettre l’humain et l’environnement au cœur de vos habitudes de consommation ? En bref, comment contribuer à sauver la planète en modifiant votre alimentation et vos modes de consommation en devenant locavore ?

Locavore... Cela ne vous dit rien ? Terme encore peu répandu dans le monde francophone, il incarne déjà chez nos voisins anglo-saxons une véritable révolution ! L’idée originale consiste à ne s’alimenter qu’avec des aliments produits dans un périmètre local de 200 km maximum.

Né en 2005 en Californie, le mouvement des "locavores", avec son concept du "kilomètre zéro", connaît un grand essor au point que l’on commence à s’interroger : au-delà de l’anecdotique, en participant à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre, en favorisant une activité agricole, artisanale et tertiaire dans les régions, les locavores détiendraient-ils la solution aux problèmes environnementaux grandissants ? Décryptage de ce phénomène de consommation avec une sélection de livres pour approfondir le sujet, dans la suite logique du film de Coline Serreau "Solutions locales pour un désordre global" au cinéma le 7 avril prochain.

Qui sont les locavores ?

D’où viennent les locavores [1] ? Marie-Odile Briet avait mené son enquête en 2008 pour L’Express : Parti de Californie en 2005 - le terme est attribué à Jessica Prentice, étudiante à San Francisco - le mouvement s’est répandu si vite sur le continent nord-américain que le New Oxford Dictionary 2007 en a fait son mot de l’année. Le corpus théorique, lui, est issu des travaux du chercheur britannique Tim Lang, créateur du concept de food miles, soit la distance parcourue par nos aliments de la terre à la table. Aux Etats-Unis, en moyenne, celle-ci est de... 2 400 kilomètres ! Décider, tout simplement, de la réduire à 160 kilomètres a des conséquences en chaîne. Ecologiques, en premier lieu : on diminue drastiquement son empreinte carbone en n’achetant plus ni crevettes thaïes, ni mangues péruviennes importées par avion, ni tomates ayant traversé un continent d’un bout à l’autre en camion. A la place, on soutient des producteurs locaux, et on mange de saison, salades du matin et fruits cueillis à point. Outre que c’est meilleur, aux Etats-Unis, patrie de la junk food et contrée immense où l’on perd facilement toute notion de l’origine de ce qui atterrit dans votre assiette, l’enjeu santé est colossal.

The 100-Mile Diet : A Year of Local Eating En se rendant au Farmer’s Market ou en s’inscrivant à une CSA (Community Supported Agriculture, l’équivalent de nos Amap, voir ci-dessous), des milliers d’Américains reprennent le contrôle de leur alimentation, en court-circuitant les géants de l’agroalimentaire et de la distribution. D’ailleurs, même le géant Wal-Mart a dû ouvrir des corners local food. Des cafétérias et des restaurants s’appuient entièrement sur cette idée, comme Urban Rustic, à Manhattan, ou la cantine du siège de Google (rebaptisée "150 Mile Cafe"), ou encore le très couru Farmer’s Diner du Vermont, dont le menu affiche le portrait de tous les fermiers partenaires. Deux Canadiens de Vancouver, Alisa Smith et James MacKinnon, après avoir passé une année à se nourrir 100 % local, en ont tiré The 100 Mile Diet, devenu la bible du locavorisme. La romancière Barbara Kingsolver raconte une expérience similaire dans un autre best-seller, traduit en français : Un jardin dans les Appalaches.

En France, les AMAP s’apparent à ce mouvement. Depuis sa création, l’Association pour le maintien d’une agriculture paysanne a pris une ampleur considérable. La première AMAP a été créée à Aubagne (13) en 2001. Le concept s’est essaimé ensuite rapidement dans la région PACA (140 AMAP en 2009) et dans toute la France (environ 1200 AMAP en 2009).

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Mieux que de longs discours, regardez ci-dessous la vidéo qui explique le fonctionnement d’une AMAP.

- Pour en savoir plus, consulter le site national des AMAP, en cliquant ici. Consulter également l’annuaire pour trouver l’AMAP la plus proche de chez vous.

Des livres pour devenir un éco-consommateur

Le guide du locavore pour mieux consommer local NOUVEAUTÉ AVRIL 2010 : Le guide du locavore pour mieux consommer local. Goûter la différence, préserver la (bio)diversité, se reconnecter avec les saisons, découvrir de nouvelles saveurs, redécouvrir son territoire, soutenir les petites exploitations et de bonnes conditions de travail, investir dans l’économie locale, être en bonne santé et sauver la planète... Cet ouvrage complet regorge d’informations pratiques et vous guide sur le chemin du locavorisme. Vous allez bientôt comprendre pourquoi vos achats déterminent nos choix futurs !
- références : Le guide du locavore pour mieux consommer local de Anne-Sophie Novel - Editeur : Eyrolles - Parution : 01/04/2010 - 1ère édition - 154 pages - EAN13 : 9782212545906 - Prix public : 12,90 €
- Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 12,26 € en cliquant ici.

Acheter l'ouvrage Consommer Ecolo chez notre partenaire Eyrolles pour 12,26 € Avec Consommer Ecolo, Michel Cros se propose de vous éclairer sur les grandes lignes de cette nouvelle tendance : Qui sont les locavores ? Comment consomment-ils (réseaux, les associations, les adresses utiles...) ? Des conseils, des astuces pour conserver une gamme de produits la plus large possible. Pour ouvrir sur de plus larges perspectives, l’auteur présente d’autres alternatives pour consommer autrement, en se souciant du développement durable : les marchés équitables, les produits "bio", l’achat direct auprès des producteurs, etc. Que vous soyez tenté de rejoindre la tribu locavore ou que vous vous sentiez simplement concerné par le devenir de la planète, vous trouverez dans ce livre une mine d’informations dans ce petit manuel du consommer "éco-durable".
- Références : Consommer Ecolo de Michel Cros - Editeur : De Vecchi - Parution : 16/11/2009 - 160 pages - EAN13 : 9782732894416 - Prix public : 12,90 €
- Acheter l’ouvrage Consommer Ecolo chez notre partenaire Eyrolles pour 12,26 €

Acheter l'ouvrage un jardin dans les Appalaches chez notre partenaire Amazon.fr pour 9,97 € Nous évoquions ci-dessus le livre de Barbara Kingsolver : un jardin dans les Appalaches. Il vient d’être ré-éditer par Rivages. Installée dans les Appalaches, elle a décidé de se nourrir exclusivement de ce que produisait sa ferme ou de ce que produisaient les exploitants de sa région. En un mot, de devenir des locavores. Avec un humour communicatif et une belle gourmandise Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience en famille, faux-pas, fous rires, fiertés, qui aura pour toujours changé leur vie.
- Références : un jardin dans les Appalaches - Editeur : Rivages - 500 pages - ISBN-13 : 978-2743620042 - Prix public : 10,50 €
- Acheter l’ouvrage un jardin dans les Appalaches chez notre partenaire Amazon.fr pour 9,97 €

Acheter cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 14,25 € Pour tout savoir sur les AMAP, il faut absolument se procurer le livre Replaçons l’alimentation au coeur de nos sociétés. Cet ouvrage aborde l’ensemble des questions relatives aux AMAP : l’histoire du mouvement, son développement en France, le point de vue du consommateur comme celui du producteur, les implications écologiques, économies ou politiques, les bienfaits pour la santé, les aspects pratiques (comment créer une AMAP, y adhérer, les types de contrats, la charte), etc.
- Références : AMAP, replaçons l’alimentation au coeur de nos sociétés de Maud David-Leroy et Stéphane Girou - Editeur : Dangles - Parution : 13/02/2009 - 176 pages - EAN13 : 9782703307723 - Prix public : 15 €
- Acheter cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 14,25 €


Sources de l’article : L’Express - Association pour le maintien d’une agriculture paysanne - locavores.com

[1] Si vous souhaitez en savoir plus sur les locavores, consulter le site Internet du mouvement en cliquant ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bienvenue sur ce blog !!!!

Du haut de ma montagne, au dessus d'Amélie les Bains, je participe, à ma façon, à la création de liens "écolos et solidaires", à travers les articles mis sur ce blog !


Ce blog qui se veut interactif, vivant, joyeux, coloré et riche de toutes les belles initiatives qui naissent dans le Vallespir et bien au delà !

Bientôt 5 ans(anniversaire en février 2014) que je communique avec vous sur Vallespir en réseau et vous êtes de plus en plus nombreux à vous inscrire sur ce blog afin d'être rapidement informé !

IMGP2815.JPG

Qui suis-je ? Maman de 2 fillettes et de 3 grand gaillards ! J'aime vivre proche de la nature et poursuivre avec l'homme de ma vie, cette belle création de lieu convivial, serein, sain et ressourçant que nous gérons depuis 4 ans ...

Je jardine aussi et je  cuisine "bio" pour  nous et  toutes les personnes qui font étape ou souhaitent séjourner chez nous (écogîte de la palette !)

Vous pouvez me joindre par mail : cath-mourier@orange.fr

 

Udac66

Udac66
Conçu pour :
- Échanger
- S’entraider
- Connaitre les ressources locales 

(par thématiques et localités, pour consommer autrement).

Internet:  www.udac66.org
Mail: contact@udac66.org


se déplacer avec le bus à 1€!

 

Privilégiez les déplacements en bus à 1€ mis en place par le conseil général dans tous le département !

http://www.cg66.fr/553-plan-et-horaires.htm

 


Venir à l'écogîte de la Palette

crbst_randonneur.jpg04 68 21 37 24
 http://ecogitedetape66.com
ecogite-3--aout2013.jpg

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un gîte d'étape pour se ressourcer,

  se prélasser et surtout randonner

  toute l'année !!!

chambre-rev-d-oiseaux.jpg 



Table d'hôtes avec repas bio

Etape
et Courts séjours
Aire naturelle de camping

les filles à la rivière à 19h enfin l'été




Rubriques

Liens Locaux Ou/et Amis